Accueil » Wordpress n'est pas fait pour les développeurs !

WordPress n’est pas fait pour les développeurs !

Avant-hier, Palleas a lancé un coup de gueule contre les « développeurs wordpress » et contre wordpress en général (« wordpress, c’est de la merde »). Si vous n’avez pas lu l’article, je vous conseille d’aller y jeter un œil avant de continuer la lecture de celui-ci.

Ma réponse ne tiendrait pas dans un commentaire, alors je vais le faire ici.

Qu’est-ce qu’un développeur wordpress ?

Commençons par le début : un développeur wordpress, ça n’existe pas. WordPress est un outil, pas une technologie. Développeur wordpress est donc un raccourci maladroit signifiant : je suis développeur web spécialisé dans l’utilisation de WordPress. Comme les raccourcis, même maladroits, ont le mérite d’être courts, je vais continuer l’article en parlant de développeur wordpress, mais gardons à l’esprit la véritable définition.

Que signifie développer pour wordpress ?

Ajouter des fonctions php issues du codex dans les fichiers d’un thème, ce n’est pas être développeur. C’est être, disons, un intégrateur aux compétences élargies, c’est à dire capable de lire une documentation et d’en tirer le code dont il a besoin.

Alors à partir de quand peut-on se dire développeur wordpress ? C’est simple : quand on crée son propre code. Là, il y a deux manières. Soit vous comblez un besoin ponctuel en créant une fonction dans le fichier prévu à cet effet dans votre dossier de thème (functions.php), soit vous répondez à un besoin plus général en créant un plugin. C’est votre cas ? Bravo, vous êtes développeur wordpress !

Passons à la seconde partie, à savoir le coup de gueule contre wordpress en général.

WordPress, une merde bien faite

C’est vrai, wordpress n’est pas superbement codé. Il n’a pas été totalement réécrit depuis… depuis… l’a-t-il déjà été ? En conséquence de quoi, il est plein de codes dépassés. Diantre, du PHP 4 ! En dehors de ça, wordpress a quelques avantages non négligeables par rapport à des concurrents mieux codés :

  • Son extensibilité : je ne connais pas de CMS aussi extensible que WordPress. Quand j’ai besoin de réaliser quelque chose que WordPress ne sait pas faire, ou fait mal à mon goût, je trouve quasiment toujours un moyen d’y parvenir sans toucher au coeur de la bête, simplement en utilisant les nombreux filtres et actions prévus pour ça.
  • Son interface d’administration : comparée à certaines dont je ne citerai pas le nom cent fois maudit, l’administration de wordpress est simple, très simple. Tout en restant efficace. C’est une qualité indéniable, déterminante quand on sait que les clients finaux, pour la grande majorité, n’ont jamais utilisé d’interface d’administration auparavant. Le seul hic, c’est que cette interface est difficilement modifiable sans toucher directement aux fichiers.
  • Son intégration : les thèmes pour wordpress sont très simples à créer, et les fonctions permettant d’accéder aux données sont en général bien faites ou, sinon, aisément contournables. Ce n’est pas le cas de bien des CMS…

Le meilleur compromis

Alors certes, WordPress, par la qualité de son code, ne serait peut-être pas le premier choix d’un développeur. Mais c’est le meilleur compromis que je connaisse entre les différents intérêts du développeur, de l’intégrateur et du client final. Une merde, peut-être, mais une merde rudement efficace !

27 commentaires pour « WordPress n’est pas fait pour les développeurs ! »

  1. monsieurjojo dit :

    Le succès agace toujours. WordPress n’échappe pas à cette « loi » 🙂

    L’article qui a poussé l’écriture de cet article disparaitra rapidement. Sauf pour ceux qui aiment les trolls. Aucun sens et un poil hypocrite cet article. Je n’ai pas pu aller au bout. Fallait qu’il s’énerve sur quelque chose, c’est tombé sur WP. En partant d’une erreur de fonction (dév WP) avec laquelle je suis d’accord, il va un peu trop vite en besogne pour qualifier au final WP de m*****.

    Usine à gaz. Ouai, sans doute. Mais devant l’usine, il y a les arguments du front-end que tu avances et qui sont recevables à plus d’un titre.

    WP a quel âge ? Que Palleas développe aujourd’hui un moteur comme WP, sans php4, objet etc. Pour rattraper le succès de WP, il va ramer. Et son app. sera une usine à gaz et traité de m**** dans 10 ans quand le web et les dév. auront encore évolué.

    Ton article est bien plus efficace car clairvoyant 😉

    Répondre

  2. Romain dit :

    Plutôt d’accord avec toi sur la conclusion 😉

    Répondre

  3. Sophie Gironi dit :

    Je ne dirais qu’une chose : non, WP n’est pas fait pour les développeurs. Il est fait pour permettre au plus grand nombre de publier du contenu sans connaissance particulière. Et s’adapte aux développeur par sa grande flexibilité et customisabilité.
    En fait, WordPress est fait pour les BLONDES, et ça m’arrange, ça me permet d’avoir un site pro plutot joli sans me prendre la tête 🙂

    Répondre

  4. Julien Appert dit :

    @monsieurjojo : l’article de Palleas aura eu le mérite de nous faire réfléchir sur ce qui fait la force de WordPress et sur sa véritable destination.

    @Romain : mince, uniquement sur la conclusion ? :p

    @Sophie Gironi : Je suis sûr que les brunes peuvent s’y retrouver aussi !

    Répondre

  5. rhino dit :

    WordPress est un bon moteur de blog, mais pas réellement un CMS. Joomla est pas un peu mieux codé depuis la version 1.5, Drupal par exemple est d’un autre niveau, c’est vraiment une très bonne base pour développer.

    Répondre

  6. Julien Appert dit :

    WordPress gère du contenu. C’est donc bien un CMS, un système de gestion de contenu. Après, c’est sûr, il n’est pas taillé pour la gestion d’un site de plusieurs centaines ou milliers de pages. Mais pour la plupart des sites de taille moyenne, il est largement suffisant. Et là où il pêche en gestion de pages, il se rattrape en simplicité de prise en main.

    Répondre

  7. Simon dit :

    Le truc qui me gêne avec WP, c’est que le mot « geek » lui est souvent associé, alors qu’en effet « blonde » irait très bien aussi. Il n’y a rien de geek à installer des plugins …

    Répondre

  8. NetAgence dit :

    Avec des évolutions pas forcément spectaculaires mais très puissantes comme les types de posts sur mesure, WordPress 3 a fait un pas décisif vers un vrai CMS à mon humble avis. Cela ne fera que faciliter l’accès à un excellent système de publication pour le plus grand nombre, et étendre les énormes possibilités pour les développeurs pros comme nous autres 😉
    Par ailleurs merci pour ces plugins intéressants et ce blog instructif.

    Répondre

  9. Et que penses tu de la qualité de code de Dotclear ?
    La faiblesse de Dotclear reste quand même pauvre en terme de plugin, mais il me semble plus séduisant.

    Une rumeur court comme quoi tu es passé de DC à WP. En es tu content ?
    Je me pose la question de migrer …

    Merci.

    Répondre

  10. Julien Appert dit :

    Le code de Dotclear est plutôt bien ficelé, de quoi faire le bonheur d’un développeur. J’en étais d’ailleurs très satisfait. Si je suis passé à WordPress, c’est essentiellement un problème de marché. La richesse de sa communauté et le nombre de ses plugins en font un produit très demandé, bien plus que Dotclear qui reste, me semble-t-il, assez marginal dans le milieu professionnel.

    Enfin si la qualité du code t’intéresse, oui, je te conseille vraiment de jeter un oeil du côté de Dotclear.

    Répondre

  11. Mathieu dit :

    D’accord avec ton article, c’est toujours une question de compromis, et ta conclusion colle parfaitement : « Mais c’est le meilleur compromis que je connaisse entre les différents intérêts du développeur, de l’intégrateur et du client final »

    Les avantages par rapport à d’autres comme Drupal ou Joomla (à mon avis)

    – Un nombre impressionnant de plugins ( + de 14 000)
    – une documentation hyper détaillée (codex en français)
    – création de thème très simple et rapide
    – Utilisation facile de l’admin par le client final
    – mise à jour automatisée.

    Le gros inconvénient : gourmand en ressources, nombreuses optimisations à réaliser sur serveur pour en tirer pleinement parti.

    j’ai migré plusieurs site sous dotclear vers wp je ne regrette pas (pourtant j’avais réalisé plusieurs extensions pour dotclear,
    J’ai dernièrement dupliqué le fonctionnement d’un site sous Joomla vers wp pour un client, il est très content de son nouveau site.

    Répondre

  12. jerome C dit :

    toutes ces discussions bizantines sont bien … bizan tines. Moi je suis chef d’entreprise et je cherche a faire 3 sites (corporate blogs) basés sur Word Press… et impossible (en France on aime bien discitailler mais les choses pratiques n’interessent personnes) … impossible donc de trouver une liste d’adresse des sociétés ou de dévelopeurs qui sont a l’aise sur Woprd Press, et peuvent me livrer ma commande !

    queqlqu’un a t’il une piste ?

    Répondre

  13. @jerome C
    Je pense que plusieurs avis exprimés ici viennent de gens assez qualifiés qui ont testé WordPress et d’autres CMS, donc ils pourront présenter leurs compétences. En ce qui nous concerne, activités à Rennes et Paris mais actions dans toute la France, nous sommes parmi les prestataires reconnus comme expérimentés avec WordPress et son référencement.

    Au plaisir,

    NetAgence.com

    Répondre

  14. Mathieu dit :

    Comme répondu plus haut par NetAgence.com, je pense que la plupart des réponses sont faites par des professionnels spécialisé sous WordPress.

    Mes coordonnées, si besoin : azurmedia.fr

    Répondre

  15. Julien Appert dit :

    Comme quoi, il suffit de demander.

    Répondre

  16. Thomas dit :

    C’est un peu gros ce qu’on peut lire dans cet article. Tout d’abord pour la cohérence globale de l’article …

    Commencer par annoncer que la fonction de développeur WordPress n’existe pas pour dire plus tard qu’être développeur WordPress c’est développer des plugins, y’a comme un problème non ? Si ça existe pas, ça existe pas pour de bon. Il faut rester cohérent dans son discours.

    Bon d’accord l’article est vieux et date de deux ans, peut être que depuis ce temps là votre opinion a changé. Mais ce qui m’a choqué c’est que j’ai trouvé cet article en googlant « Développeur WordPress ». J’ai juste peur que cette définition de développeur WordPress se diffuse auprès de nos chers clients (bien que je suis conscient que mon commentaire contribue à son référencement).

    Répondre

  17. Komrod dit :

    Ceci est un vieil article (datant de plus d’un an au jour ou j’écris ce commentaire) et je suis toujours aussi d’accord avec son contenu.

    Dire que WordPress est mal codé est un euphémisme. Dire que WordPress fonctionne bien, c’est baisser ce qu’on exige d’un site web à un niveau de médiocrité insuffisant.

    Un petit exemple sur une page d’administration : « Fatal error: Allowed memory size of 33554432 bytes exhausted ».
    Pourquoi une page devrait prendre plus de 32 Mo de mémoire, même en étant coté administration? Et je n’utilise que 3 plugins très simples! Même en ayant un blog de plus de 2 ans, je ne vois pas ce qui pourrait bourrer la mémoire comme cela.

    Du coup, je veux juste insérer un nouvel article mais la page d’administration est coupée, bug …

    Je conclurais par : WordPress est une merde pas si efficace que ça!

    Répondre

  18. Julien Appert dit :

    @Thomas: J’ai bien précisé que le terme « développeur WordPress » est un raccourci maladroit mais utile. Il faut parfois laisser de côté la cohérence lexicale. Un exemple : jusqu’ici, sur ce site, je préférais utiliser le terme de travailleur indépendant. Or, ce que recherchent mes potentiels clients sur Google, c’est un « freelance ». J’ai donc modifié en conséquence le title de ma page d’accueil…

    @Komrod: Ce genre de choses arrive… Il y a toujours une raison et WordPress est rarement le fautif direct ! Ceci étant dit, je ne connais aucun outil parfait et WordPress reste le meilleur compromis qui soit pour la plupart des besoins.

    Répondre

  19. Paul Poulet dit :

    @Komrod: Quatre février deux mil-quatorze et… débuter avec WordPress quand on est habitué au développement propre (c’est-à-dire : organisé en couches, jamais de métier dans les templates, des design patterns – MVC, IOC – à la programmation orientée objet, aspect ou prototype…), ça fait un p**ain de choc !

    Il suffit de jeter un oeil pour voir que même les plugins « officiels » sont codés avec les pieds ! C’est illisible, une perte de temps dans les méandres de l’incompréhensible…

    Bref, deux ans plus tard, WP est toujours une belle merde inefficace… la pléthore de plugin bouffe la RAM inutilement pour au final afficher trois posts et deux widgets de réseaux sociaux… quasi-impossible de mettre en place un processus de déploiement simple sur différents environnements (de la conf partout : dans la base, dans les fichiers ! c’est ignoble !). Par ailleurs, regardez dans le HTML généré le nombre de ressources statiques appelées : faites passer un YSlow ou l’extension Google Speed sur votre site, je vous laisserai juge des performances (c’en est ridicule…)

    Plus globalement, ça confirme l’avis que je porte généralement aux CMS : quand on sais développer correctement, largement plus coûteux de rentrer dans ces soit-disants « outils » que de développer « from scratch » avec des bons frameworks, quelque soit le langage de programmation utilisé…

    Bref, l’article commençait bien mais un peu trop tempéré à mon goût… Car WordPress, comme les Drupal et consorts, c’est vraiment de la merde.

    Répondre

  20. Paul Poulet dit :

    D’ailleurs, en postant mon commentaire, je me suis pris une belle erreur PHP bien pourrie (il faudrait peut-être virer le mode debug, non ?) :

    Warning: Missing argument 2 for replyAndEmail::comment_text() in /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-content/plugins/reply-and-email/reply-and-email.php on line 109

    Warning: Cannot modify header information – headers already sent by (output started at /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-content/plugins/reply-and-email/reply-and-email.php:109) in /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-includes/comment.php on line 679

    Warning: Cannot modify header information – headers already sent by (output started at /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-content/plugins/reply-and-email/reply-and-email.php:109) in /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-includes/comment.php on line 680

    Warning: Cannot modify header information – headers already sent by (output started at /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-content/plugins/reply-and-email/reply-and-email.php:109) in /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-includes/comment.php on line 681

    Warning: Cannot modify header information – headers already sent by (output started at /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-content/plugins/reply-and-email/reply-and-email.php:109) in /homepages/15/d256156877/htdocs/julienappert/wordpress/wp-includes/pluggable.php on line 896

    Répondre

  21. Julien Appert dit :

    @Paul Poulet : C’est vrai, ça a été un choc pour moi aussi à l’époque (bien que les choses se soient tout de même améliorées depuis 2008). Après, si tu dois écrire des plugins, rien ne t’empêche de faire les choses correctement. Quant aux performances, un bon système de cache et un nettoyage du HTML généré lors de la livraison pourra rendre le sourire à YSlow.

    C’est certain, un développeur préférera toujours faire l’impasse sur les CMS et tout coder lui-même. Mais c’est un souci si, comme moi, tu souhaites livrer un site clé en main au client afin qu’il ait la liberté d’en faire ce qu’il souhaite sans être pieds et poings liés avec son prestataire.

    PS : Merci pour le retour de bug. Apparemment WordPress a fait quelques changements dans son filtre comment_text depuis l’époque où j’ai codé le plugin Reply and Email.

    Répondre

  22. chris dit :

    WordPress effectivement ! Je suis développeur et j’utilise un framework. C’est à dire que à partir de cette boîte à outil qui utilise PHP, je crée mon propre système en fonction des spécifications de chaque projet.

    J’ai pas vraiment un coup de gueule à passer contre WordPress. Pour moi c’est du même niveau que Wix, c’est pour des gens qui bossent pas. Mais tout de même, voir toute ces offres d’emploi à destination de « developpeurs » WordPress tandis que moi, je râme…

    Si vous cherchez à créer un vrai site internet et non un blog, vous savez ou me trouver. WordPress, c’est rien d’autre qu’un moteur de blog auquel on a ajouté des plugins qui provoquent par ailleurs des failles de sécurité monstrueuses.

    Répondre

  23. Julien Appert dit :

    Bonjour Chris,

    Évidemment, pour un développeur, c’est toujours plus satisfaisant de créer son propre outil spécifiquement adapté à chaque projet. Seulement, ce n’est pas forcément le même budget.

    De plus, le fait d’utiliser WordPress au lieu d’un framework maison est un gage de continuité pour le client. Si demain vous mettez la clé sous la porte, vos clients devront se tourner vers d’autres prestataires pour maintenir leur site, et il y a de grandes chances pour que ceux-ci ne souhaitent pas mettre les mains dans un outil qui leur est totalement inconnu.

    Concernant les failles de sécurité, l’inconvénient de WordPress est que, lorsqu’une faille est connue des hackers, elle rend automatiquement vulnérables les millions de sites qui l’utilisent. Mais WordPress est réactif et publie des correctifs très rapidement. Si l’on met à jour WordPress fréquemment, qu’on n’installe pas n’importe quel thème ou plugin et qu’on met en place de simples mesures de sécurité, on reste relativement à l’abri des attaques (je dis relativement car on ne peut jamais être sûr à 100%).

    D’un autre côté, le fait de développer son propre framework n’empêche pas, loin s’en faut, de laisser passer des failles de sécurité larges comme le canal du Panama.

    Bref ! Dire que WordPress est pour les gens qui ne bossent pas et que ce n’est rien qu’un moteur de blog, c’est aller un peu vite en besogne. Le fait est qu’il y a un marché énorme avec WordPress et qu’on a plus de chance de gagner sa vie en s’adaptant au marché qu’en essayant d’adapter le marché à ses envies.

    Répondre

  24. mainserv dit :

    @Julien Appert: « Bref ! Dire que WordPress est pour les gens qui ne bossent pas et que ce n’est rien qu’un moteur de blog, c’est aller un peu vite en besogne. »

    C’est pire que ca, c’est un manque total de respect envers ceux qui utilisent WordPress pour de multiples raisons que Chris ne doit pas comprendre ou ne pas connaitre.

    Un wordpress bien utilisé ne présente pas forcément plus de failles que n’importe quel autre site (pour peu qu’on se limite au maximum au niveau des plugins et qu’on développe les siens). J’ai vu nombre de développements sur-mesure et autres CMS maison montés avec les pieds (qui en plus ne sont pas vraiment mis à jour par la suite).

    WordPress présente cet avantage indéniable de la rapidité de mise en place, avec une admin plutôt bien foutue. Ce qui permet de se concentrer sur d’autres choses telles que l’expérience utilisateur.

    Il ne faut pas oublier que les sites ont des durées de vie de plus en plus courtes, donc les budgets ont tendance à fondre de plus en plus.

    Si l’agence ou le client doivent choisir entre 3 prestataires (Développement sur-mesure / Intégrateur WordPress / Sous-traitance en Inde ou autre) pour un site institutionnel : je pense que l’intégrateur et son WordPress présente une bonne alternative (à coût modéré) à la délocalisation complète du projet. Sur la majorité des projets le développeur old-school sera hors-budget (c’est un fait, quoi qu’en disent les personnes en question).

    Et puis de plus en plus d’agences demandent spécifiquement une prestation sur wordpress pour maitriser la passation entre différents intervenants.

    La comparaison Wix / WordPress m’a un peu laissé sur le cul. Comment peut-on comparer WordPress à une plate-forme propriétaire complètement fermée qui force à payer un abonnement pour avoir des options bidons (qui en plus ne doit pas être imposable car pas vraiment en France).

    Répondre

  25. Je suis tombé par hasard sur ce vieux post. Je ne connaissais ni ce blog, ni celui de Palleas dont on parle au début. La conclusion s’impose d’elle-même quand je regarde les deux blogs. Celui de Palleas qui semblait dire que WordPress c’est de la daube n’existe plus. Julien est visiblement devenu à 100% développeur spécialiste WordPress à en juger par le bouton en haut à droite.

    Je dirige une agence spécialiste de WordPress depuis 2008 et j’ai très vite pigé l’intérêt de WordPress par rapport aux autres CMS usines à gaz comme Joomla ou Drupal. Sur Drupal peut-être le développeur s’éclate mais un site web n’est pas fait pour que le dev s’amuse, c’est fait pour rendre service à un client qui n’est pas très technophile et ne veut pas se prendre la tete avec une admin compliquée.

    Par ailleurs les développeurs puristes oublient que le critère principal c’est le tarif. Messieurs les développeurs puristes, vous préférez conduire une Ferrari ou une Twingo? Une Ferrari je suppose. Sauf que la Ferrari n’est pas dans votre budget, donc vous vous rabattez sur la Twingo qui au final remplit son job : vous transporter.

    Et bien dans le web c’est pareil. Vous avez surement la capacité de créer un CMS maison au petit oignons qui est l’équivalent d’une Ferrari. Sauf que le client n’a pas 20K à mettre dans son site, mais plutôt 2000 euros. Donc il se rabat sur la Twingo solution : WordPress.
    C’est une évidence, le marché est comme cela et on a bien vu l’évolution entre le post de 2010 d’origine et aujourd’hui en 2016.

    Donc soit un développeur s’adapte s’il est indépendant. Soit il devient salarié dans une structure qui fait du vrai dev comme il l’entend. Soit c’est un super bon dev qui a un super relationnel pour arriver à vendre des sites a 20K. Soit il change de métier, ce qui semble être le cas de l’auteur PALLEAS qui est à l’origine de cette discussion…

    Répondre

  26. Tiens moi aussi je suis tombé sur cet article purement par hasard 🙂 Et je venais de trouver un article expliquant pourquoi wordpress était du caca pour un dev… sauf que visiblement le gars ne sait pas ce qu’est le dev sous wordpress (si si ça existe !).

    Alors j’ajouterais mon grain de sel pour dire que dans notre agence, on utilise beaucoup wordpress. Surtout pour son Back Office en fait qui, un peu amélioré à l’aide de quelques custom posts et custom fields, devient un outil diablement efficace et simple d’utilisation pour le client final (n’oublions pas le client !). Et franchement, le plus chiant dans un développement de site, c’est un BO efficace.

    Alors on ne parlera pas de l’utilisation de thèmes tous prêts et de plug-ins à tout va (j’ai déjà vu des sites avec plus de 50 plugins installés !) qui rendent effectivement le site ultra lourd à charger… et à gérer. Ça ce n’est effectivement pas faire du dev wordpress. Un dev, il va étudier le problème client et vraiment développer l’outil qui va bien. Sans réinventer la roue, il ne va pas utiliser un moteur d’avion pour faire avancer une berline… ce qui est, hélas, le cas de plein de soi-disant développeurs wordpress.

    Pour vous dire, WordPress est un choix tellement judicieux que l’on a décidé d’arrêter d’utiliser prestashop et ses dizaines de modules payants (et chers) et peu efficaces parfois, pour passer à du woo commerce (dans le cadre de « petits » sites de e-commerce pour le moment). Et bien nous y gagnons en efficacité et les clients sont vraiment ultra satisfaits du résultat. La plupart voulaient du presta parce que c’était presta et que le voisin à le même truc et que wordpress c’est caca et blablabla… Et bien une fois en ligne, le client il est bien content qu’on lui ait fait un woo. Et niveau maintenance et bugs divers, quel plaisir !

    Voilou. Bonne journée et bon dev 🙂

    Répondre

  27. Cédric dit :

    Bonjour à tous et toutes,

    en lisant vos posts, je me dis que je suis peut-être tombé sur le « bon endroit » pour lancer mon appel car j’ai peur de devenir fou face une situation plutôt ubuesque…

    Développeur (en code) depuis 15 ans j’ai souhaité passer à WordPress de façon à bénéficier de toutes les facilités etc. qu’offre ce CMS, sauf, sauf que je me suis vite rendu compte que pour l’utiliser correctement (et professionnellement) il me faudrait « avant » devenir expert…

    Du coup je me suis mis en recherche d’un « développeur » (ce mot n’étant pas adéquat comme cette page le souligne très bien) de façon à m’apporter son expertise pour la réalisation d’un nouveau site. Or, jusqu’ici je me suis heurté aux pires difficultés en la matière car SOIT je n’ai jamais de réponses à mes demandes de contact, SOIT les « prestataires » ne veulent pas de projets en dessous de 15 à 30 ke (même pour un site « basique »), SOIT ce sont des « bricoleurs » auto proclamés « développeurs » après avoir fait le blog de leur grande soeur :-/

    Bref, je lance un appel 🙂
    Quelqu’un parmi vous serait-il apte et intéressé par une mission consistant à :
    1 – trouver le thème le plus adapté aux fonctionnalités à prévoir
    2 – sélectionner les add-ons nécessaires aux fonctionnalités
    3 – m’assister dans la mise en place de tout ça

    ou bien à m’adresser à quelqu’un de sérieux et compétent, dont le carnet de commande n’est PAS si rempli qu’il me dira de le recontacter en septembre ou octobre…

    En fait, je cherche un « pro expérimenté » de façon à ce qu’il me facture pour du temps passé à « faire les choses » et non pas pour du temps passé pour « lui-même à apprendre comment faire les choses ou comment ça marche »… ni pour « tout faire à ma place » !

    Avec 15 ans d’expérience en réalisation de sites web, je ne cherche pas un Presta qui va me livrer un site clé en mains mais quelqu’un qui va me facturer son temps pour faire ce que je ne sais pas faire ou « me l’apprendre ».

    Je sais que mon appel n’a en principe pas vraiment sa place ici SAUF QUE malgré tout je constate que TOUS CES CMS supposés gratuits souffrent d’un problème majeur, à savoir, ils sont une véritable aubaine pour tous les charlots et même escrocs (un site vitrine de 4 pages, mal fait en plus et donc refait par un autre, facturé 17.000 euros comme j’ai vu le cas pour une commerçante) ça nuit à toute la communauté et à la réputation de ces outils…
    Quand je veux embaucher un programmeur c’est simple je lui demande s’il sait coder ?
    Avec les CMS, oups ! impossible de juger les compétences, on ne voit le résultat qu’à la livraison et là il est trop tard 🙁 et comme c’est de l’intégration et assemblage, impossible de « corriger », il faut tout reprendre à zéro par un autre avec donc une nouvelle facturation complète :-/ et là encore sans garanties 🙁

    Merci par avance pour toute réponse de votre part pouvant m’aider à avancer enfin 🙂
    Bien cordialement
    Cédric

    Répondre

Laisser un commentaire pour : « WordPress n’est pas fait pour les développeurs ! »

Votre email ne sera jamais communiqué.
Les champs précédés d'un astérisque sont obligatoires.